• Meknes

    15°C

menara

Chami: 1 million de visiteurs au SIAM est plus au moins réalisable

Menara.ma
23.04.2017
15h38
M.Jawad Chami le commissaire du salon
M.Jawad Chami le commissaire du salon
L'objectif d'atteindre un million de visiteurs lors de cette 12ème édition du SIAM, qui ferme ses portes ce dimanche est "plus au moins réalisable", a assuré le commissaire du Salon, Jaouad Chami.

"On s'attend lors de cette dernière journée du Salon, qui coïncide avec un dimanche, à une grand affluence de visiteurs comme c'était le cas durant toute la journée du Samedi. Et on estime que l'objectif d'atteindre 1 million de visiteurs est plus au moins réalisable", a déclaré à la MAP le commissaire du Salon, qui s'est félicité de la réussite de cette édition qui a connu la participation de 66 pays, dont 19 d'Afrique.

Il a ajouté que cette édition qui a été largement médiatisée par la présence de pas mois de 460 journalistes accrédités au Maroc et à l'international représentant 168 médias nationaux et internationaux, a connu l'organisation de 32 conférences et colloques sur des sujets en relation avec la thématique de cette 12è édition.

Quelque 21 conventions ont été également signées lors de ce salon qui renforce ainsi sa vocation de carrefour incontournable répondant ainsi aux besoins et attentes des professionnels et des différents acteurs du secteur agricole.

Pour le commissaire, cette 12 édition a été une réussite sur tous les plans (organisationnel, logistique et autres) sachant que l'ensemble des professionnels y ont trouvé une réponse à leurs attentes et ont pu réaliser les objectifs escomptés.

M. Chami a loué dans ce cadre les mesures prises par les organisateurs, à leur tête le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rurale et des eaux et forêts, ainsi que les autorités pour veiller à la réussite de cette édition.

La 12è édition du Salon international de l'Agriculture au Maroc, qui s'est ouverte, mardi à Sahrij Souani à Meknès, se veut un événement à rayonnement international qui donne un élan économique attirant 66 pays des différents coins du monde.

Il s’agit tout d’abord de l’Italie, invitée d’honneur de cette année, qui est le 3è pays agricole de l’Union Européenne (UE) et un leader mondial de l’agriculture durable et biologique.

Ce pays, qui profite de sa position géographique, en région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), dispose d’un secteur agricole très développé et composé principalement des exploitations familiales, à la faveur d’une superficie agricole nationale estimée à 17,8 millions d’hectares.

Outre l’Italie, plusieurs pays du vieux continent prennent part à cet événement d’envergure, à savoir Pologne, Hongrie, Danemark, Serbie, Royaume-Uni, Portugal, Lettonie, Autriche, République de Tchèque, France, Roumanie, Biélorussie, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Russie, Suisse, Grèce, Turquie, Monaco, Suède et Irlande.

Cette manifestation, qui soulève la problématique d’un agrobusiness responsable en faveur de la durabilité des chaînes de valeur agricole, est également marquée par une participation distinguée des pays africains (Sénégal, Algérie, Égypte, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Conakry, Mali, Mauritanie, Madagascar, Niger, Nigéria, Ouganda, Togo et Namibie) qui souhaitent s’inspirer et de tirer profit de l’expérience agricole marocaine.

La présence africaine reflète également l’intérêt particulier que ces pays portent pour l’initiative de l’Adaptation de l’Agriculture Africaine, dite "Triple A", qui vise à réduire la vulnérabilité de l’agriculture du continent face aux changements climatiques et à lier le financement climat à la sécurité alimentaire, à travers des projets prioritaires permettant de valoriser au mieux et de manière durable les ressources naturelles africaines.

Elle comprend ainsi deux volets qui consistent à mettre l’adaptation de l’agriculture africaine au cœur des enjeux des Conférences des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP) et obtenir une répartition équitable des fonds climat entre adaptation et atténuation.

Sont présents aussi à ce 12è SIAM d’autres pays de l’Amérique (Brésil, Mexique, Chili, Pérou, Colombie, Argentine, Canada, Etats-Unis), de l’Asie (Jordanie, Chine, Sri lanka, Japon, Thailland, Inde, Vietnam, Palestine, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Pakistan, Hong Kong, Koweït, Indonésie) et de l’Océanie (Australie).

Organisé sous le thème "Agrobusiness et chaînes de valeur agricole durables", ce salon, érigé sur une superficie de 172.000 m2, dont 90.000 m2 couverte d’exposition, devra attirer cette année plus d’un million de visiteurs, selon les pronostics des organisateurs.

L'édition 2017 bat un nouveau record avec 1.230 exposants nationaux et internationaux. Un plébiscite qui fait de cet événement un carrefour d’affaires international, positionnant le Maroc comme l’une des destinations phare de l’agriculture et de l’agroalimentaire continental et international.