• Meknes

    18°C

menara

PMV à Ifrane : Traitement de plus de 5.900 dossiers agricoles

Message d'erreur

The system is currently in read-only mode. Any changes you make will not be saved!
Menara.ma
16.04.2018
12h36
La ville d'Ifrane
La ville d'Ifrane
Quelque 5.922 dossiers agricoles d’un investissement de 262 millions de DH ont été traités dans la province d’Ifrane, depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV).

Ces projets agricoles ont concerné principalement le programme d’irrigation localisée sur une superficie de 4.408 ha et la plantation d’arbres fruitiers sur 2.192 ha, ainsi que la mise en place d’une clôture sur une longueur de 860 ha, selon des données publiées, mercredi, lors d’une rencontre de communication initiée sous le thème ‘’le développement du secteur agricole dans les zones montagneuses, tributaire de l’amélioration de la qualité et de la valorisation du produit’’.

Les participants à cette rencontre ont mis l’accent sur les potentialités agricoles de la province, rappelant que la plantation des arbres et l’élevage jouent un ‘’rôle essentiel’’ dans l’économie régionale et nationale.

Des intervenants ont, tout en mettant en relief l’importance du PMV, ont insisté sur l’impératif de prendre en compte les spécificités de la province en tant que zone montagneuse, de trouver des solutions de commercialisation au niveau local et de mettre à niveau les structures d’irrigation.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province, Abdelahimd El Mazid, a souligné que cette rencontre constitue une occasion pour les petits agriculteurs d’exprimer leurs problèmes et leurs attentes, afin de contribuer au développement du secteur agricole en tant que locomotive de développement économique au niveau local et national.

Le gouverneur a également insisté sur la nécessité de renforcer la communication entre les acteurs du secteur, à travers une approche participative et une démarche de proximité, tout en appelant à la tenue de rencontres au niveau de chaque commune avec la participation de tous les intervenants du secteur.

Cette rencontre a porté sur plusieurs axes, dont le projet de la stratégie de développement du secteur de l’industrie agroalimentaire, le rôle de la fédération interprofessionnelle dans le développement des arbres fruitiers et l’accompagnement financier des agriculteurs.
ABI, filiale de la BCP, et la SFI s'allient pour promouvoir l’accès des petits agriculteurs ouest-africains au financement
 

Sur le même sujet